Atom Project

Atom Project

C’est un autre "chemin à vivre"


Comme son nom l’indique, il est constitué d’un noyau central. Ce noyau est l’œuvre lexico-musicale "Espaces | Temps | Ralentir".

C’est une invitation à la création et au partage.

Dans un monde soumis à une accélération épuisante, aliénante et sans fin, Atom Project veut ouvrir une parenthèse permettant de retrouver un état contemplatif, de réveiller nos sensations, de ressentir des émotions oubliées et de reprendre notre souffle.

Le principe est de susciter des collaborations artistiques de tout genre et dans tous les domaines, afin qu’autour de ce noyau gravitent des projets qui lui sont directement et intimement liés.

Quelques-uns sont déjà en cours...

 

scénographie sensations concerts émotions mots cinéma   

musique existence contemplation ralentissement temporalité 

formes couleurs sciences pensée lumière

 

 

Genèse


En 2006, alors que son père est en phase terminale de la maladie de Parkinson, Jacques-Emmanuel éprouve le besoin urgent d'enregistrer son premier album personnel : "Silences".

En 2012, il décide de poursuivre ce travail personnel et commence à élaborer le concept de "Espaces | Temps | Ralentir".

Au fil des années, le projet prend forme dans son esprit : il veut traiter en musique et en mots des sujets universels qui lui sont chers, tels que la question de l’existence ou l’analyse de la perception des choses et des événements, ce à une époque charnière qui voit une civilisation disparaître pour laisser place à une autre.

 

 

Espaces | Temps | Ralentir


C’est un voyage contemplatif, survol d’une existence jalonnée de sensations et guidée par une voix, sorte de GPS capable d’émotion qui parsème ce chemin de mots çà et là, composant ainsi un tableau impressionniste. Ce tableau représente finalement cette existence-là, qui pourrait bien être celle de n’importe qui, celle de quiconque s’embarquera à son tour dans cette fresque sensorielle.

L’orchestre Symphonifilm interprète ce voyage musical sous la baguette de l’excellent Steve Journey  (cela ne s’invente pas !) accompagné de la voix envoûtante de la comédienne Céline Duhamel et de celle du compositeur lui-même.

 

Symphonifilm Orchestra

 
Dernière modification : 03/12/2016